notretempsn

Emeutes meurtrières : “Ce qui s’est passé en mars ne se passera plus dans ce pays” (Macky Sall)


Rédigé le Jeudi 9 Décembre 2021 à 10:30


Le président Macky Sall, invité mercredi de RFI et France 24, est revenu, avec un ton ferme, sur les émeutes meurtrières de mars dernier au Sénégal.


Les émeutes du mois de mars dernier avaient mis le Sénégal sens dessus-dessous avec son lot de 14 morts. Il s’ensuivit la mise en place par le Gouvernement d’une commission d’enquête indépendante. Et depuis, aucun éclairage dans ce sens. Le Président Sall sur Rfi nous édifie là-dessus.

La Commission d’enquête ?

“Il y a un dossier pendant devant la justice et ce dossier sera traité. La Commission d’enquête, dès lors que nous avons engagé une procédure judiciaire avec des enquêtes internes, attendra que l’enquête nationale se fasse et que ses conclusions soient connues.

Sus aux casseurs

“Donc, là-dessus, c’est à la justice de trancher. Moi je n’ai plus rien à dire sur ça. Ce que je peux vous par contre, est que ce qui s’est passé en mars ne se passera plus dans ce pays. on ne peut plus laisser les gens, sur quelque prétexte que ce soit, mettre à feu et à sang le bien public comme privé de façon volontaire”.

Poursuites

En mai dernier, le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) avait annoncé des poursuites devant les juridictions nationales, régionales et internationales contre l’Etat du Sénégal qu’il accuse d’être le commanditaire de ces émeutes.

Et, pour mémoire, l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, leader du parti Pastef-Les Patriotes, a mis le feu aux poudres, et fait descendre la jeunesse dans la rue…

Senego

 



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 4 Juillet 2022 - 10:55 Mali : La Cedeao lève les sanctions











Partager ce site

Derniers tweets