notretempsn

Morts lors des manifestations du 17 juin : Ousmane Sonko accuse Macky Sall et son régime


Rédigé le Lundi 20 Juin 2022 à 12:34


La manifestation interdite de la principale coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi a entrainé la mort de trois personnes à Dakar, Ziguinchor et Colobane. Un bilan macabre que le leader de Pastef, Ousmane Sonko impute au régim.


M. Sonko qui n’a pas pu sortir de chez lui pour manifester puisque confiné sur place par les forces de sécurité a fait une déclaration pour pointer du doigt Macky Sall.

Il soutient que si la manifestation avait été autorisée, il n’y aurait jamais eu de mort. Il a martelé que cette manifestation marque la fin du règne de Macky Sall qui à son avis, quittera forcément la pouvoir en 2024.

 Lors de sa déclaration, le député maire de Ziguinchor a aussi mis en garde la France, de rester en dehors des affaires intérieures du Sénégal. Ousmane Sonko n’a pas manqué de donner un ultimatum pour la libération de Déthié Fall, Ahmed Aïdara, Mame Diarra Fall, ainsi que des éléments de sa garde rapprochée. Ces responsables de l’opposition ont été arrêtés le 17 juin. « Au-delà, nous viendrons les chercher », a lancé le leader de Pastef.

Amadou Diop
 
 
 
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 4 Juillet 2022 - 10:55 Mali : La Cedeao lève les sanctions











Partager ce site

Derniers tweets